Dolutégravir

Metformine

Un ajustement de dose et un suivi plus étroit pourraient être requis.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

Le Dolutégravir peut inhiber le transport rénal (OCT2 et MATE 1) et augmenter la concentration plasmatique de la Metformine.

Dolutégravir

Effets pharmacodynamiques

Recommandations

Solution(s) de rechange

Metformine

Effets pharmacodynamiques

Augmentation possible des effets indésirables.

Recommandations

Si le patient reçoit déjà du dolutégravir, débuter avec faible dose de metformine et augmenter graduellement.

Si le patient débute ou arrête le dolutégravir en recevant la metformine, un ajustement de la dose peut être nécessaire.

Exercer un suivi étroit des effets indésirables de la metformine et des effets potentiels d’une hyperlactatémie particulièrement chez les patients âgés, dénutris ou avec une fonction rénale altérée.

Si le patient prend déjà le dolutégravir et la metformine depuis un bon moment, vérifier s’il présente des effets indésirables secondaires à une hyperlactatémie et ajuster la dose si jugé nécessaire.

Choisir une solution de rechange si jugé nécessaire.

Solution(s) de rechange

Surveiller

Acidose lactique : nausées, vomissements, douleurs à l'estomac, perte de poids, difficulté à respirer et grande fatigue.

Effets indésirables de la metformine : effets gastro-intestinaux et symptômes reliés à une hypoglycémie.

Tests

Glycémie

Paramètres pharmacocinétiques
Paramètres
No de référence
# patients
VIH
Dose
Fréquence
Durée (jours)
Cmax
SSC
T1/2
Dolutégravir
3075 3075
15 14
- -
50 mg 50 mg
QD BID
7 (6-12) 7 (6-12)
   
   
   
Metformine
3075 3075
15 14
- -
500 mg 500 mg
BID BID
22 22
+ 66% (1.7x) + 111% (2.1x)
+ 79% (1.8x) + 145% (2.5x)
+ 9% (1.1x) + 14% (1.1x)
Commentaire

Les observations sur la pharmacocinétique laissent sous entendre une interaction. Toutefois, les observations dans les cohortes observationnelles sont, contradictoires quant aux répercussions cliniques. Voir les références.

Réf #3384 : Selon une analyse rétrospective, les patients (n=15) n’ont pas expérimenté d’effets indésirables associés à la metformine, alors qu’ils étaient sous dolutégravir 50 mg QD. L’auteur de l’étude stipule qu’il n’y avait pas d’évidence sur le risque accru d’évènements hypoglycémiques lorsque le dolutégravir était associé à la metformine. Toutefois, il mentionne que des hyperglycémies avaient été observées lorsque les doses de metformine étaient diminuées. À la lumière de ces conclusions, l’auteur recommandait de surveiller la glycémie et les effets indésirables de la metformine plutôt que diminuer les doses de cette dernière.

Réf #3386 : Rapport de cas d’hyperlactatémie chez une patiente de 77 ans. La patiente sous dolutégravir/lamivudine/abacavir (prescrit décembre 2015) s’est présentée avec une perte de poids et une lipoatrophie sévère. Il est documenté comme antécédents : diabète, hypertension, ostéoporose, sarcoïdoses, asthme et douleur chronique. Les INTI ont été retirés et la thérapie antirétrovirale modifiée pour dolutégravir + rilpivirine. La metformine qui était prescrite à 1000 mg BID depuis 3 ans a été suspendue temporairement et ensuite diminuée à une dose de 500 mg BID. Il y a eu amélioration des lactates. L’auteur conclue que l’association dolutégravir et metformine et la présence d’une altération de la fonction rénale (âge avancée et faible masse musculaire) ont pu contribuer à l’accumulation de la metformine et de l’hyperlactatémie. Cependant, il n’y a pas eu de dosage de la metformine.

Réf #3387 : Analyse rétrospective chez des patients ambulatoires. Différentes données de laboratoire étaient répertoriées comme la créatine sérique, hémoglobine A1c, charge virale et CD4. Les effets indésirables gastro-intestinaux, les hypoglycémies et les modifications de doses de metformine étaient également colligés. Dix neuf dossiers ont été analysés. 3/19 patients avaient des effets gastro-intestinaux et 3/19 avaient des symptômes d’hypoglycémie. Une diminution de la dose de metformine a été nécessaire chez 2/19 patients et un arrêt de la metformine pour 2/19. Aucun cas d’acidose lactique n’a été rapporté.

La monographie américaine suggère de limiter la dose quotidienne de metformine à 1000 mg.

Reférences
  • 2868
    Dolutegravir (Tivicay), ViiV Healthcare, Quebec, Canada, 27 août 2018.
  • 2858
    Dolutegravir (Tivicay), US Prescribing Information, ViiV Healthcare, August 2013.
  • 3441
    Dolutegravir/Rilpivirine (Juluca), ViiV Healthcare ULC, Quebec, Canada, 27 août 2018.
  • 3075
    Song IH, Zong J, Borland J, Jerva F, Wynne B et al. The Effect of Dolutegravir on the Pharmacokinetics of Metformin in Healthy Subjects. J Acquir Immune Defic Syndr. 2016 Aug 1;72(4):400-7.
  • 3173
    Metformin (Glucophage), Sanofi-Aventis, Québec, Canada, 2 mars 2018.
  • 3384
    Gervasoni C, Minisci D, Clementi E, Rizzardini G, Cattaneo D. How Relevant is the Interaction Between Dolutegravir and Metformin in Real Life? J Acquir Immune Defic Syndr 2017; 75: E24-26.
  • 3386
    Naccarato M, Yoong D and Fong IW. Dolutegravir and metformin : a case of hyperlactemia. AIDS 2017; 31(15) : 2176-77.
  • 3387
    Masich A, Badowski ME, Liedtke MD and Fulco PP. Evaluation of the concurrent use of dolutegravir and metformin in human immunodeficiency virus. Int J STD AIDS 2017; 28(12): 1229-123.
  • 3388
    Ribera E, Podzamczer D. Mechanisms of action, pharmacology and interactions of dolutegravir. Enferm Infec Microbiol Clin. 2015; 33: suppl 1: 2-8.
  • 3389
    Zong J, Borlan J, Jerva F et al. The effect of dolutegravir on the pharmacokinetics of metformin in healthy subjects. J Int Aids Soc. 2014; 17(4 suppl 3): 19.