Atazanavir / ritonavir

Mométasone

Association non recommandée.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

L' Atazanavir / ritonavir peut inhiber le métabolisme (CYP 3A4) et augmenter la concentration plasmatique du Mométasone.

Atazanavir / ritonavir

Effets pharmacodynamiques

Recommandations

Solution(s) de rechange

Mométasone

Effets pharmacodynamiques

Augmentation possible des effets indésirables.

Recommandations

Éviter cette association. Choisir une solution de rechange.

Solution(s) de rechange

Béclométhasone 100 μg = mométasone 200 μg.

Surveiller

Toxicité au mométasone : Syndrome de Cushing (visage lunaire, bosse de bison, gain de poids, stries mauves sur l'abdomen, acné, augmentation de la pilosité, hypertension, ostéoporose, intolérance au glucose, risques accrus d'infections) et suppression de l'axe hypothalamo-hypophysaire (mélanodermie, fatigue, faiblesse, hypotension, perte de poids, troubles digestifs).

Tests

ACTH

Cortisol (sanguin)

Paramètres pharmacocinétiques

Commentaire

Réf #3412 : Rapport de cas d'une femme séropositive de 54 ans sous ténofovir, raltégravir et darunavir/ritonavir qui a développé un syndrome de Cushing exogène sévère non reconnu suite à l'administration concomitante avec le puissant glucocorticoïde inhalé, mométasone.

L’accumulation des corticostéroïdes peut engendrer un syndrome de Cushing (faciès lunaire, excitation/insomnie, hypertension, augmentation de l’appétit et du poids, facilité à faire des ecchymoses) et potentiellement une suppression de l’axe hypothalamo-hypophysaire qui pourrait mener à une insuffisance surrénalienne.

Le corticostéroïde le plus sécuritaire est le béclométhasone (Qvar) étant donné que son métabolisme se fait surtout par un mécanisme d’estérification.

Réf #2550 et #2551 : Une étude transversale (n = 11 783) suggère la prévalence moins élevée d’insuffisance surrénalienne avec le béclométhasone qu’avec les autres corticostéroïdes actuellement disponibles sur le marché. Des études pharmacocinétiques avec le béclométhasone et le ritonavir ou la combinaison darunavir/ritonavir ont démontré qu’il n’y avait pas d’interaction pharmacocinétique cliniquement significative. Aucune variation du cortisol sanguin n’a été observée.

Reférences
  • 2619
    Mometasone(Asmanex Twisthaler), Merck, Québec, Canada, 24 janvier 2018.
  • 2806
    Saberi P, Phengrasamy T and Nguyen DP. Inhaled corticosteroid use in HIV-positive individuals taking protease inhibitors : a review of pharmacokinetics, case reports and clinical management. HIV medicine 2013 : 1-11.
  • 2808
    Molimard M, Girodet PO, Pollet C et al. Inhaled corticosteroids and adrenal insufficiency: prevalence and clinical presentation. Drug Saf 2008; 31(9): 769-774.
  • 2551
    Boyd A, Hadigan C, Pau A. Darunavir/ritonavir Does Not Significantly Increase Plasma Concentrations of Orally Inhaled Beclomethasone in Healthy Volunteers. Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections, Seattle, 2012, Abstract 611.
  • 2550
    Boyd A, Penzak S, Nieman L et al. Co-administration of Orally Inhaled Beclomethasone Dipropionate and HIV Protease Inhibitor Does Not Significantly Alter Adrenal Function in Healthy Volunteers. Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections, Seattle, 2012, Abstract 610.
  • 3101
    Lougheed MD, Lemiere C, Ducharme F et al. Canadien Thoracic Society 2012 guideline update: Diagnosis and management of athsma in preschoolers, children and adults. Can Respir J 2012; 19 (2): 127-164.
  • 3412
    Eid M, Sangli SS, Chua Ong E and AM Fleckman. Severe Iatrogenic Cushing's Syndrome from Combined Mometasone and Ritonavir: First Adult Report. Endocrine Society's 96th Annual Meeting and Expo, 2014 June 21–24, Chicago USA. SAT-0756.