Elvitégravir / Cobicistat

Simvastatine

Contre-indiqué.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

L' Elvitégravir / Cobicistat peut possiblement inhiber le métabolisme (CYP 3A4) et augmenter la concentration plasmatique de la Simvastatine.

Elvitégravir / Cobicistat

Effets pharmacodynamiques

Recommandations

Solution(s) de rechange

Simvastatine

Effets pharmacodynamiques

Augmentation du risque de toxicité associée aux hypolipidémiants.

Risque de myopathie et rhabdomyolyse.

Recommandations

Contre-indiqué. Choisir une solution de rechange.

Chez patients déjà sous traitement avec cette association et la tolérant, si jugé approprié, conserver la thérapie actuelle et exercer un suivi étroit des effets indésirables.

Solution(s) de rechange

Voir atorvastatine, rosuvastatine et pravastatine.

Surveiller

Symptômes de toxicité associés aux hypolipidémiants : effets gastro-intestinaux, fatigue et faiblesses musculaires, myalgies, crampes musculaires, myopathies, rhabdomyolyse et myoglobinurie conduisant à l'insuffisance rénale.

Tests

CK

ALT

AST

Myoglobine

Paramètres pharmacocinétiques

Commentaire

Réf #2570 : Risque potentiel de réactions graves comme la myopathie, incluant la rhabdomyolyse.

En raison du 1er passage hépatique important de la lovastatine et de la simvastatine, via le CYP 3A4, leur association avec les IP est contre-indiquée. Des cas de rhabdomyolyse ont été rapportés.

Une étude pharmacocinétique réalisée avec la simvastatine 40 mg QD et le saquinavir/ritonavir 400/400 mg BID a démontré une augmentation de 30 fois de la SSC de la simvastatine.
Voir saquinavir/ritonavir + simvastatine.

Réf #911 : Cas rapporté de rhabdomyolyse seulement quelques jours après que le ritonavir soit ajouté à la simvastatine.

Réf #3112 : Autre cas rapporté de rhabdomyolyse et d’hépatotoxicité suite à la substitution de l’atorvastatine par la simvastatine.

Reférences
  • 2570
    Elvitegravir/cobicistat/emtricitabine/tenofovir (Stribild), Gilead, Ontario, Canada, 17 septembre 2018.
  • 901
    Fichtenbaum CJ, Gerber JG, Rosenkranz SL, et al. Pharmacokinetic interactions between protease inhibitors and statins in HIV seronegative volunteers: ACTG Study A5047. AIDS 2002 Mar 8;16(4):569-77.
  • 911
    Cheng CH, Miller C, Lowe C, et al. Rhabdomyolysis due to probable interaction between simvastatin and ritonavir [In Process Citation]. Am J Health Syst Pharm 2002 Apr 15;59(8):728-30.
  • 2796
    Simvastatin (Zocor), Merck, Quebec, Canada, 10 août 2018.
  • 2983
    Chauvin B, Drouot S, Barrail-Tran A and Taburet AM. Drug-Drug Interactions between HMG-coA reductase inhibitors (Statins) and Antiretroviral Protease Inhibitors. Clin Pharmacokinet 2013; 52: 815-831.
  • 3112
    Bastida C, Also MA, Pericas JM, et al. Rhabdomyolysis and severe hepatotoxicity due to a drug-drug interaction between ritonavir and simvastatin. Could we use the most cost-effective statin in all human immunodeficiency virus-infected patients ? Enferm Infecc Microbiol Clin. 2014 Jun 6; 32 (9): 579-82.
  • 3151
    AIDS info, Guidelines for the Use of Antiretroviral Agents in Adults and Adolescents Living with HIV. Disponible : https://aidsinfo.nih.gov/contentfiles/lvguidelines/adultandadolescentgl.pdf. Publié le 17 oct. 2017. Consulté le 11 janvier 2018.
  • 2904
    European AIDS Clinical Society (EACS) Guidelines 7.1, Nov 2014. [En ligne]. Disponible : http://www.eacsociety.org.
  • 3281
    Elvitegravir/cobicistat/emtricitabine/tenofovir alafenamide(Genvoya), Gilead, Ontario, Canada, 17 septembre 2018.