Darunavir / cobicistat

Rosuvastatine

Un ajustement de la dose peut être nécessaire.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

Le Darunavir / cobicistat peut inhiber les transporteurs hépatiques OATP1B1/B3 et BCRP et augmenter la concentration plasmatique de la Rosuvastatine.

De plus, l’inhibition de ces transporteurs peut empêcher la statine d’agir à l’intérieure de la cellule hépatique et potentiellement diminuer l’efficacité clinique .

Darunavir / cobicistat

Effets pharmacodynamiques

Recommandations

Solution(s) de rechange

Rosuvastatine

Effets pharmacodynamiques

Augmentation possible du risque de toxicité aux hypolipidémiants due à l’augmentation de SSC de rosuvastatine.

Diminution possible de l'efficacité clinique due à une diminution du transport hépatique de la statine.

Recommandations

Débuter la thérapie avec la dose la plus faible et titrer la réponse souhaitée tout en surveillant l'innocuité.

Chez patient déjà sous traitement, une diminution de la dose peut être nécessaire.

On ne recommande pas plus de 10 mg par jour (lignes directrices américaines) et 20 mg par jour (lignes directrices européennes).

Ou choisir une solution de rechange.

Solution(s) de rechange

Voir pravastatine et atorvastatine.

Surveiller

Symptômes de toxicité associés aux hypolipidémiants : effets gastro-intestinaux, fatigue et faiblesses musculaires, myalgies, crampes musculaires, myopathies, rhabdomyolyse et myoglobinurie conduisant à l'insuffisance rénale.

Tests

Paramètres pharmacocinétiques
Paramètres
No de référence
# patients
VIH
Dose
Fréquence
SSC
Cmax
Darunavir / cobicistat
3360
16
-
800/150 mg
QD
 
 
Rosuvastatine
3360
16
-
10 mg
x 1
+ 93% (1.9x)
+ 277% (3.8x)
Commentaire

Réf #2269, #2117, #2378 et #2364 : Une étude a démontré que la SSC de la rosuvastatine avec une dose de 20 mg a augmenté de 2,1 fois lorsqu’administrée lopinavir/ritonavir 400/100 mg BID. D'autres études avec une dose de 10 mg de rosuvastatine ont respectivement démontré des hausses de la SSC avec atazanavir/ritonavir 300/100 mg QD de 3,1 fois, avec darunavir/ritonavir 600/100 mg BID de 1,5 fois et avec tipranavir/ritonavir 500/200 mg BID de 1,4 fois. Cependant avec le fosamprénavir/ritonavir 700/100 mg QD, il n'y a eu aucun changement significatif dans la SSC de la rosuvastatine.

Réf #2596 : Un cas de rhabdomyolyse a été rapporté chez un patient avec une insuffisance rénale et l’association du lopinavir/ritonavir et de la rosuvastatine.

Pour ces raisons, les lignes directrices américaines et européennes recommandent de diminuer la dose de la rosuvastatine lorsque cette dernière est combinée aux IP. Les lignes directrices américaines ne recommandent pas plus de 10 mg par jour alors que les lignes directrices européennes ne recommandent pas plus de 20 mg par jour.

Réf #1490 : La monographie canadienne émet des recommandations spécifiques pour certains IP. En effet, la dose de rosuvastatine administrée en concomitance avec l'atazanavir/ritonavir ne doit pas dépasser 10 mg par jour et celle avec le lopinavir/ritonavir, darunavir/ritonavir et le tipranavir/ritonavir ne doit pas dépasser 20 mg par jour.

Reférences
  • 3071
    Darunavir/cobicistat (Prezcobix), Janssen, Ontario, Canada, 7 avril 2017.
  • 3437
    Darunavir/cobicistat/emtricitabine/tenofovir alafenamide (Symtuza), Janssen Inc, Ontario, Canada, 3 octobre 2018.
  • 2983
    Chauvin B, Drouot S, Barrail-Tran A and Taburet AM. Drug-Drug Interactions between HMG-coA reductase inhibitors (Statins) and Antiretroviral Protease Inhibitors. Clin Pharmacokinet 2013; 52: 815-831.
  • 1490
    Rosuvastatin (Crestor), AstraZeneca, Ontario, Canada, 21 avril 2015.
  • 2269
    Busti AJ, Bain AM, Hall RG, et al. Effects of atazanavir/ritonavir or fosamprenavir/ritonavir on the pharmacokinetics of rosuvastatin. J Cardiovasc Pharmacol, 2008, 51(6): 605-610.
  • 2117
    Kiser JJ, Gerber JG, Predhomme JA, Wolfe PR, Flynn DM, Hoody DW. Drug/drug interaction between lopinavir/ritonavir and rosuvastatin in healthy volunteers. JAIDS Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes 2008; 47(5): 570-8.
  • 2378
    Samineni D, Desai P, Sallans L and Fichtenbaum C. Steady-State Pharmacokinetic Interactions of Darunavir/Ritonavir With Lipid-Lowering Agent Rosuvastatin. The Journal of Clinical Pharmacology. 2012; 52(6): 922-931.
  • 2364
    Pham PA, la Porte CJ, Lee LS, et al. Differential effects of tipranavir plus ritonavir on atorvastatin or rosuvastatin pharmacokinetics in healthy volunteers. Antimicrob Agents Chemother, 2009, 53(10): 4385-4392.
  • 2596
    de Kanter, C, Keuter, M. van der Lee M.J., Koopmans, P.P. and Burger D.M. Rhabdomyolysis in an HIV-infected patient with impaired renal function concomitanly treated with rosuvastatin and lopinavir/ritonavir. Antiviral Therapy 2011; 16:435-437.
  • 2904
    European AIDS Clinical Society (EACS) Guidelines 7.1, Nov 2014. [En ligne]. Disponible : http://www.eacsociety.org.
  • 3151
    AIDS info, Guidelines for the Use of Antiretroviral Agents in Adults and Adolescents Living with HIV. Disponible : https://aidsinfo.nih.gov/contentfiles/lvguidelines/adultandadolescentgl.pdf. Publié le 17 oct. 2017. Consulté le 11 janvier 2018.
  • 3360
    Custodio J, Wang H, Hao J, Lepist EI, Ray AS et al. Pharmacokinetics of cobicistat boosted-elvitegravir administered in combination with rosuvastatin. Clin Pharmacol, 2014, 54(6): 649-56.