Cobicistat

Rifabutine

Association à éviter.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

Le Cobicistat peut inhiber le métabolisme (CYP 3A4) et augmenter la concentration plasmatique de la Rifabutine.

La Rifabutine peut induire le métabolisme (CYP 3A4) et diminuer la concentration plasmatique du Cobicistat.

Cobicistat

Effets pharmacodynamiques

Diminution possible de l'effet de potentialisation pharmacocinétique.

Par conséquent, aboutissant à une perte d’effet thérapeutique de l'IP associé.

Recommandations

Association non-recommandée. Si utilisée, surveiller étroitement l'efficacité clinique.

Choisir une solution de rechange.

Solution(s) de rechange

Inhibiteur de protéase potentialisé avec le ritonavir ou dolutégravir 50 mg QD ou raltégravir 400 mg BID ou raltégravir HD 1200 mg QD

Rifabutine

Effets pharmacodynamiques

Augmentation possible des effets indésirables.

Recommandations

Éviter cette association, sinon une diminution de la dose est nécessaire.

Une diminution de la dose de 75% est suggérée, soit 150 mg à tous les 2 jours.

Afin d’augmenter les probabilités d’atteindre des niveaux sériques thérapeutiques et de diminuer l’apparition de résistances et les échecs thérapeutiques certains experts, de même que le DHHS, recommandent une dose de rifabutine de 150mg QD.

Surveiller l'efficacité clinique et l’apparition d’effets indésirables.

Solution(s) de rechange

Surveiller

Effets indésirables de la rifabutine : éruptions cutanées, anorexie, nausées, insomnie, paralysie faciale, névrite périphérique, neutropénie, thrombocytopénie, arthralgie, uvéite, augmentation des transaminases hépatiques.

Tests

Rifabutine

Formule sanguine

Bilan hépatique

CD4+

Charge virale VIH

Dosage plasmatique de l’IP associé

Paramètres pharmacocinétiques

Commentaire

Plusieurs études ont été faites initialement avec des sujets sains avec l’association d’inhibiteurs de la protéase et la rifabutine. Ces études démontraient qu’une dose de rifabutine à 150 mg 3 fois/semaine associée aux inhibiteurs de la protéase était environ équivalente à une dose de rifabutine de 300 mg QD.
Par la suite, des études chez des sujets co-infectés avec le VIH et la tuberculose ont démontré que la dose de 150 mg 3 fois/semaine était insuffisante pour certains sujets. C’est pourquoi la dose de rifabutine 150 mg QD en association avec les IP est actuellement recommandée dans les lignes directrices.

Réf #3117 : Afin d’optimiser le suivi pour la rifabutine, un dosage de cet agent, à l’équilibre (t1/2 normal; 25hrs), peut s’avérer nécessaire. L’index thérapeutique visé est de 0.3- 0.9μg/ml 3-4 post dose (Cmax) et une diminution de dose peut s’avérer nécessaire à partir de 1μg/ml selon le contexte clinique.

Association non-recommandée avec elvitégravir/cobicistat. Voir elvitégravir/cobicistat + rifabutine.

Reférences
  • 2949
    Cobicistat (Tybost), European public assessment report (EPAR) Product Information, London, United Kingdom, 4 juin 2015.
  • 3117
    Regazzi M, Carvalho AC, Villani P, Matteelli A. Treatment Optimization in Patients Co-Infected with HIV and Mycobacterium tuberculosis Infections: Focus on Drug–Drug Interactions with Rifamycins. Clinical Pharmacokinetics, June 2014, 53 (6), 489-507.
  • 1096
    Rifabutin (Mycobutin), Pfizer, Québec, Canada, 22 juin 2015.
  • 3116
    Center for Disease Control and prevention. Managing Drug Interactions in the Treatment of HIV-Related Tuberculosis. Disponible: http://www.cdc.gov/tb/publications/guidelines/tb_hiv_drugs/recommendations03.htm Publié le 22 sept 2014. Consulté le 11 janvier 2018.
  • 3151
    AIDS info, Guidelines for the Use of Antiretroviral Agents in Adults and Adolescents Living with HIV. Disponible : https://aidsinfo.nih.gov/contentfiles/lvguidelines/adultandadolescentgl.pdf. Publié le 17 oct. 2017. Consulté le 11 janvier 2018.