Ritonavir

Dabigatran

Une interaction cliniquement significative est peu probable.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

Le Ritonavir peut inhiber la P-gp intestinale et augmenter la concentration plasmatique du Dabigatran.

Ritonavir

Effets pharmacodynamiques

Recommandations

Solution(s) de rechange

Dabigatran

Effets pharmacodynamiques

Probablement sans conséquence clinique.

Recommandations

Aucun ajustement de dose n'est recommandé à priori.

Voir commentaire(s).

Solution(s) de rechange

Préférer la warfarine ou l'héparine de faible poids moléculaire (HBPM).

Surveiller

Effets indésirables du dabigatran : saignements (un saignement devrait être suspecté en présence d’une baisse de l’hémoglobine et/ou de l’hématocrite ou de la tension artérielle), anémie, hématome, hématurie, épistaxis, troubles gastro-intestinaux (douleur abdominale, diarrhée, dyspepsie et nausée), hémorragie digestive et urinaire.

Tests

Paramètres pharmacocinétiques
Paramètres
No de référence
# patients
VIH
Dose
Fréquence
Cmax
SSC
Ritonavir
3341 3341
16 16
- -
100 mg 100 mg
QD QD
   
   
Dabigatran
3341 3341
16 16
- -
150 mg * 150 mg †
x 1 * x 1 †
- 29% + 13%
- 27% + 15%
Commentaire

Certaines études ont montré une augmentation importante de la biodisponibilité du dabigatran lorsqu’il est administré avec des inhibiteurs de la P-gp. Alors que d’autres n’ont montré aucune interaction.

Réf #3341 : * Dabigatran donné 2 heures avant le ritonavir.
† Dabigatran donné simultanément avec le ritonavir.
Contrairement aux attentes, dans cette étude, aucun changement significatif n'est observé dans les concentrations de dabigatran lorsqu'administré simultanément avec le ritonavir, possiblement due à une inhibition et une induction mixtes de la P-gp par le ritonavir. Les chercheurs concluent que le dabigatran pourrait être co-administré avec le ritonavir.

Réf #3133 : De plus, une sous-analyse de l’étude Re-Ly (étude avec 18 113 patients avec fibrillation auriculaire recevant 150 ou 110 mg BID de dabigatran) mentionne que les inhibiteurs de la P-gp augmentent modestement la concentration plasmatique du dabigatran et que le risque de saignement majeur et d’accidents cérébrovasculaires n’était pas différent entre les patients sous warfarine et les patients sous dabigatran avec utilisation concomitante d’inhibiteurs de la P-gp.

Réf #3158 : Rapport de cas ne démontrant aucune interaction lorsque le dabigatran est administré chez un patient sous lopinavir/ritonavir. Dans ce rapport de cas, le patient avait d’abord reçu 75 mg BID avec une Cmin mesurée basse. Avec la dose de 110 mg BID, la concentration mesurée était comparable aux concentrations obtenues dans l’étude Re-Ly.

Réf #3398 : Rapport de cas d'un homme âgé de 60 ans VIH+ recevant un traitement antirétroviral combiné (contenant de l'atazanavir/ritonavir) avec l'administration concomitante de dabigatran. L'association a été tolérée, les concentrations sanguines de dabigatran dans les limites prévues et il n'y avait aucune évidence de saignement ou d'autres effets indésirables. Ce cas suggère que le dabigatran pourrait être une option viable.

Réf #3399 : Un autre rapport de cas n'a montré aucune interaction lors de l'utilisation du dabigatran avec le darunavir/ritonavir.

La monographie recommande des ajustements de doses lorsqu’utilisé en prévention de thrombophlébites veineuses post-chirurgie :
A. Avec puissant inibiteur P-gp (comme kétoconazole): Éviter l’administration.
B. Avec inhibiteurs P-gp (amiodarone, quinidine, vérapamil°): Considére diminution de la dose. Voir monographie pour indications.
C. Inhibiteurs de la P-gp (amiodarone, quinidine, vérapamil°) et insuffisance rénale modérée (ClCre 30-50 ml/min) : Considérer une diminution de la dose plus considérable. Voir monographie pour indications.
D. Autres inhibiteurs de la P-gp (cyclosporine, itraconazole, posaconazole, nelfinavir, ritonavir, saquinavir) : Exercer un suivi plus étroit.
° Pour la vérapamil, il est aussi recommandé d’éviter l’administration simultanée. Donner le dabigatran 2 heures avant le vérapamil.

Reférences
  • 2638
    Dabigatran (Pradaxa), Boehringer Ingelheim, Ontario, Canada, 7 juin 2015.
  • 2693
    Horn JR, Hansten PD. Dabigatran : a new oral anticoagulant. Pharmacy times 2010; 12(10): 59.
  • 2694
    Pradax (dabigatran). Pharmacist’s Letter/Prescriber’s Letter 2011; 27(1): 270119.
  • 2971
    Egan G, Hughes CA, Ackman ML. Drug interactions between antiplatelet or novel anticoagulant medications and antiretroviral medications. Ann Pharmacother. 2014 Jun; 48 (6): 734-40.
  • 2973
    INESSS : Anticoagulothérapie par le dabigatran. Décembre 2011. http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Outils/Pradax/Pradaxa_FINAL_201205_FR.pdf
  • 2998
    Heidbuchel H, Verhamme P, Alings M, Antz M, Diener HC et al. Updated European Heart Rythm association practical guide on the use of new oral anticoagulants in patients with non-valvular atrial fibrillation. Europace, 2015 Oct; 17(10): 1467-507.
  • 2999
    Wigle P, Hein B, Bloomfield HE et al. Update guidelines on outpatient anticoagulantion. American Family Physician 2013; 87(8); 557-566.
  • 3004
    Ageno W, Gallus AS, Wittkowsky A et al. Oral anticoagulant therapy guidelines. CHEST 2012; 141(2): E44S-E88S.
  • 3133
    Reilly PA, Connolly SJ, Ezekowitz MD, Haertter S, Noack H, Wallentin L, Yusuf S Concomitant use of Pglycoprotein inhibitors with dabigatran or warfarin in the RE-LY trial. ESC 2011, 33rd Cong of the European Society of Cardiology (ESC), Paris, 27-31 Aug 2011. Eur Heart J 32 (Suppl 1), 6 (2011).
  • 3158
    Barco S, Coppens M, van den Dool EJ, et al. Successful co-administration of dabigatran etexilate and protease inhibitors ritonavir/lopinavir in a patient with atrial fibrillation. Thromb Haemost 2014; 112: 836-8.
  • 3341
    Kumar P, Gordon LA, Brooks KM, George JM, Kellogg A et al. Differential influence of the antiretroviral pharmacokinetic enhancers ritonavir and cobicistat on intestinal P-glycoprotein transport and the pharmacokinetic/pharmacodynamic disposition of dabigatran. Antimicrob Agents Chemother. 2017 Oct 24; 61(11).
  • 3398
    Perram J, Joseph J, Holloway C. Novel oral anticoagulants and HIV: dabigatran use with antiretrovirals. BMJ Case Rep. 2015 Nov 20.
  • 3399
    Kakadiva PP, Higginson RT and Fulco PP. Ritonavir-Boosted Protease Inhibitors but Not Cobicistat Appear Safe in HIV-Positive Patients Ingesting Dabigatran. Antimicrob agents Chemother 2018 Jan 25; 62(2).