Atazanavir / ritonavir

Carbamazépine

Association non recommandée.

Opinion pharmaceutique disponible

Document mis à la disposition du pharmacien pour communiquer une interaction médicamenteuse au médecin.

TÉLÉCHARGER
Mécanisme

La Carbamazépine peut induire le métabolisme (CYP 3A4) et diminuer la concentration plasmatique de l' Atazanavir / ritonavir.

L' Atazanavir / ritonavir peut possiblement inhiber le métabolisme (CYP 3A4) et augmenter la concentration plasmatique de la Carbamazépine.

Atazanavir / ritonavir

Effets pharmacodynamiques

Diminution possible de l'efficacité clinique.

Recommandations

Surveiller les signes et symptômes d'échec à la thérapie.

Ne doit pas être administré sans ritonavir à faible dose.

Solution(s) de rechange

Carbamazépine

Effets pharmacodynamiques

Augmentation possible des effets indésirables.

Recommandations

À éviter si possible. Utiliser une solution de rechange ou exercer une surveillance attentive.

Une diminution de la dose peut être nécessaire.

Solution(s) de rechange

Gabapentine, prégabaline, léviracétam.

Surveiller

Effets indésirables de la carbamazépine : désorientation, ataxie, létargie, somnolence, nausées, vomissements, céphalées, diplopie, étourdissements, leucopénie, hyponatrémie.

Tests

Dosage plasmatique de l’atazanavir

Carbamazépine

CD4+

Charge virale VIH

Paramètres pharmacocinétiques

Commentaire

Réf #1304 : Cas rapporté d'un patient de 20 ans qui a développé des vomissements, des vertiges, une augmentation des enzymes hépatiques et une augmentation de la concentration de carbamazépine de 87% suite à l'ajout d'une dose de ritonavir de 200 mg. Les symptômes ont débutés dans les 12 heures après la première dose de ritonavir. Afin d'obtenir une concentration à l'intérieur de l'index thérapeutique, la dose de carbamazépine a été réduite de 750 à 280 mg QD. Plusieurs autres cas de toxicité aigüe à la carbamazépine 2 à 4 jours après l'ajout de ritonavir ont été rapportés. Voir ritonavir + carbamazépine.

Réf #2090 : Autre cas rapporté d’un homme de 50 ans qui a développé de la somnolence excessive lors de l’introduction du lopinavir/ritonavir avec la carbamazépine. On a alors noté une augmentation de 46% de la concentration de la carbamazépine. Sa thérapie antirétrovirale fût ensuite changée pour nelfinavir 1250 mg BID mais l'apparition 3 jours plus tard des mêmes symptômes et une augmentation de 53% de la carbamazépine. Les symptômes de toxicité à la carbamazépine ont disparu après une réduction de la dose de carbamazépine de 33%. Voir lopinavir/ritonavir + carbamazépine.

Reférences
  • 1382
    Atazanavir (Reyataz), Bristol-Myers Squibb, Quebec, Canada, 23 nov. 2017.
  • 2988
    Carbamazepine (Tegretol), Novartis Pharma, Québec, Canada, 4 mai 2018.
  • 122
    Ritonavir (Norvir), Corporation AbbVie, Quebec, Canada, 25 septembre 2018.
  • 717
    Mateu-de Antonio J, Grau S, Gimeno-Bayon JL, Carmona A. Ritonavir-induced carbamazepine toxicity. Ann Pharmcother 2001;35:125-126.
  • 1304
    Kato Y, Fujii T, Mizoguchi N, et al. Potential interaction between ritonavir and carbamazepine. Pharmacother 2000;20(7):851-854.
  • 1312
    Garcia AB, Ibarra AL, Etessam JP, et al. Protease inhibitor-induced carbamazepine toxicity. Clin Neuropharmacol 2000;23(4):216-218.
  • 1599
    Liedtke MD, Lockhart SM, and Rathbun RC. Anticonvulsivant and antiretroviral interactions. Ann Pharmacother 2004;38:482-489.
  • 2090
    Bates D and Herman RJ. Carbamazepine Toxicity Induced by Lopinavir/Ritonavir and Nelfinavir. Ann Pharmacother 2006;40:1190-1195.